Accueil, Nouveau, Politique, Réflexion, Société

Conscience

Conscience !
in ( Le Soir d’Algérie)

Par Aziz Farès
Auteur, producteur radio

Si le Hirak, par son pacifisme, a agréablement surpris le monde entier et avant tout les Algériens/nes, le Covid-19 a servi de révélateur pour faire émerger une idéologie rampante et souterraine.

Là où le pouvoir a échoué alors qu’il détenait toutes les clés pour imposer une pression sur la société en encourageant des politiques insensées (« révolution/réforme agraire», constructions anarchiques de mosquées contrôlées par des chapelles rivales, politique étrangère décousue régentée par un Abdelaziz Bouteflika de plus en plus décadent, économie de bazar ( mais vraiment de bazar)…là où le Hirak avance et recule en même temps… le Covid-19 s’est emparé de l’angoisse de milliards d’individus et (pouvaient-ils y échapper ?) des Algériens/nes qui semblent avoir (re) découvert les vertus du khobz eddar et du matloue.
Mais au-delà de l’anecdote qui pourrait paraître sympathique, voire amusante, cette angoisse pousse à un retranchement dans une idéologie jusque là en sourdine ré-activée par un sentiment d’impuissance.

L’identité se résume alors dans une illusion générée par un « retour ?» à des valeurs-refuges qui prétendent rassurer.
Le pouvoir politique, deus ex machina avec tous ses relais, est quant à lui complètement tétanisé par une situation qui lui échappe et qu’il n’a jamais pu anticiper.

Et c’est à ce moment qu’un imaginaire fantasmé prend toute sa dimension quitte à perdre toute pensée critique.
Le charlatanisme (pour ne pas dire le cheïtanisme) s’épanouit alors comme une marée à la vitesse exponentielle d’un cheval au galop.

Les fausses croyances (aujourd’hui les fake news) ressurgissent pour déverser un torrent :

- Si tu es malade, c’est que Dieu l’a voulu et Dieu te guérira si tu l’implores.
- Si tu crois en Dieu rien ne peut t’arriver.
- Si tu fais du bien tu ne risques pas d’attraper le Covid-19.
- Si tu restes chez toi et que tu ne vas pas à la mosquée pour prier, tu seras puni.
- Si tu ne te bats pas pour un sac de semoule, tu es un mécréant.
- Si tu restes confiné, tu défies Dieu !

Je pourrais développer à l’infini une liste de toutes ces croyances qui montrent que l’individu lambda est prisonnier de son inconscient qui lui offre un espace apparemment structuré et ordonné.

Je ne tiens pas à argumenter sur le bien-fondé des un/es et des autres en matière de croyances religieuses mais je suis convaincu de la puissance créatrice de l’Humanité qui a su s’affranchir de mythes entretenus par des apprentis sorciers.

S’en remettre à une volonté transcendante peut parfois servir de béquille jusqu’au jour où le réel prend toute la place.

Et lever le voile sur ce réel nécessite du courage et une prise de conscience.

Mais on ne peut changer un comportement que si on en prend conscience. (Freud)

le-soir-dalgerie-journal-information

 

 

 

Mots-clefs :, ,

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Username14349 |
Bienvivrealahaiegriselle |
Lecrpe2015 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Photoshopfree7979
| Despetitspapiers
| Mon tour du web en 80 clics