Accueil, Nouveau, Politique, Réflexion

Message

Mesdames et Messieurs les officiers supérieurs de l’armée nationale Populaire.

64482771_2423804714332597_4490583033195266048_n

Depuis plusieurs semaines vous jetez à l’opinion publique dans une curée médiatique comme un os à ronger , les têtes pensantes qui ont dirigé l’Algérie sous la haute autorité de Abdelaziz Bouteflika que cependant vous feignez d’ignorer.

Une justice expédiée à la vitesse d’une arme de destruction massive semble s’être emballée pour broyer les acteurs d’une pièce en plusieurs actes que vous écrivez seul.

Il est curieux, je dirais inquiétant, que vous n’ayez pas été au courant des agissements de dizaines d’individus dont vous paraissez découvrir aujourd’hui qu’ils ont puisé avec frénésie dans les caisses de l’Etat.

Cette corruption généralisée et honteuse qui a vu naître des potentats arrogants, tout le monde en était conscient. Tous les citoyens et citoyennes savaient qui était qui, qui s’était servi , qui avait les mains sales, qui s’était enrichi de manière scandaleuse sans jamais avoir investi un seul dinar en Algérie, qui s’était payé un avion, des Porsche , des Mercedes et des résidences à Paris, Genève,Barcelone , qui avait la mainmise sur des contrats juteux et gonflés. Tout le monde savait, mais pas vous(?!?)

Pourtant, mesdames et messieurs les officiers supérieurs de l Armée nationale populaire, vous étiez bien présents durant ces 20 dernières années ( et bien plus ) de gabegie.

Vous étiez là mais vous vous faisiez tout petits devant la démesure pharaonique de Abdelaziz Bouteflika qui vous narguait dès son arrivée en affirmant qu’il “ était l’incarnation de l’Algérie… et que si les généraux étaient capables de “ le bouffer”, qu’ils le fassent”.

A cela vous n’avez jamais répondu, préférant faire profil bas pour des raisons que vous tentez de justifier en prétendant que vous ne vouliez pas faire de politique.

Mais de la politique, comme monsieur Jourdain, vous en avez fait durant plus d’un demi siècle, organisant, légiférant, faisant et défaisant “ des rois et des roitelets” qui se sont octroyés les terres, les entreprises et surtout les richesses naturelles, le gaz et le pétrole en prenant soin de reléguer le citoyen et la citoyenne dans un rôle de figurant corvéable à merci en lui faisant suer le burnous à l’image du colonisateur.

L’Algérie, mesdames et messieurs les officiers supérieurs de l’armée nationale populaire ne vous appartient pas.
Personne ne vous l’a vendue et encore moins léguée . L’Algérie appartient à ses millions d’enfants dont certains, certaines ont payé de leur vie pour que cette terre soit libre.

De quoi avez-vous peur? Que craignez vous ? D’être jugés par l’épouvantail du TPI que brandissait cyniquement Bouteflika?

Ne faites surtout pas l’erreur d’utiliser la force de vos fusils pour affronter la Révolution du sourire de millions d’hommes et de femmes qui attendent d’être enfin libres.

Osez! Osez participer à la libération de l’Algérie et rejoignez cette lame de fond pacifique qui du nord au sud, de l’est à l’ouest, est porteuse de notre espérance démocratique.

Mesdames et messieurs les officiers supérieurs de l’armée nationale populaire , allez vous, une fois de plus, rater l’occasion de servir véritablement ce pays dont vous êtes les gardiens mais pas les mâtons?

Aziz Farès
Simple hirakiste
Juin 2019

 

Mots-clefs :, ,

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Username14349 |
Bienvivrealahaiegriselle |
Lecrpe2015 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Photoshopfree7979
| Despetitspapiers
| Mon tour du web en 80 clics