Accueil, Nouveau, Politique, Réflexion, Société

Pirates

En 1989, conformément à la loi sur l’information, j’ai créé Maghreb Numéro 1, première chaine privée de radio.

1

Un dossier complet (société par actions notariée, études techniques, locaux, matériel, finalement entièrement algérien privé …) a été déposé en vue d’un agrément lequel n’a jamais été obtenu, me laissant pendant face à une administration qui refusait de dire oui ou non.

Malgré des centaines de rencontres à tous les niveaux il m’a été impossible de franchir la barrière politique et des menaces ont été proférées à mon encontre avec par exemple des redressements d’impôts totalement injustifiés qui ne reposaient sur rien, la société n’ayant jamais pu obtenir le moindre agrément ( ni registre de commerce, ni fréquence, ni exercice financier).

Maghreb Numéro 1 était pourtant près à respecter un cahier des charges précis, à payer des impôts , à engager du personnel et à participer à la vie démocratique de notre pays.

De guerre lasse j’ai du me résoudre à l’exil.

Aujourd’hui, ce pouvoir a été pris de vitesse par des prédateurs , des charognards, qui n’ont aucun statut légal en Algérie, diffusent par satellite et dé/sorientent une opinion publique qui oscille en le diable et le démon en invoquant un nouveau (dieu), celui de l’argent sale.

Mais ce pouvoir n’a jamais été capable d’avoir une vision à long terme. Il a surfé sur toutes les vagues qu’elles soient socialistes, capitalistes, islamistes…mais jamais démocratique dont les médias représentent un vecteur essentiel de la vie politique des sociétés vivantes.

À travers eux est diffusé le savoir, le progrès à l’instar de l’école .

Les médias contribuent à la vie économique , paient des impôts, créent des emplois et surtout apportent au citoyen diverses lectures qui permettent au citoyen de se faire sa propre idée.

il en fut de même des antennes paraboliques qui balafrent les façades des immeubles d’Algérie et qui privent l’etat de ressources dont il aurait pu bénéficier comme une manne quasi éternelle.

L’erreur du pouvoir est de ne pas l’avoir compris et a laissé s’installer des tv pirates à nos portes.

Ces portes ont été forcées, fracassées par des cambrioleurs qui se sont emparés de l’âme de millions de citoyens qui « croient » aujourd’hui être libre de penser.

Mots-clefs :, , , ,

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Username14349 |
Bienvivrealahaiegriselle |
Lecrpe2015 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Photoshopfree7979
| Despetitspapiers
| Mon tour du web en 80 clics