Accueil, Nouveau, Réflexion, Société

itsi bitsi tini ouini, ya3ni…

Arrêtez vos conneries…hqdefault

Imaginez, par exemple, une vingtaine d’européens catholiques de France, d’Angleterre ou de Norvège, juste une vingtaine, prendre la nationalité algérienne, marocaine ou tunisienne, jusque-là, rien d’anormal.

Des considérations qui leurs sont personnelles ont influencé leur décision de vivre sur un autre sol que le leur.

Imaginez que quelques temps après, ils commencent à sortir dans les rues d’Alger, de  Casablanca ou de Tunis avec des croix suspendues au cou, là, se figurera la surprise.

Si le pendentif se transforme en crucifix, la réprobation s’enflamme.

Imaginez qu’ils demandent à construire une chapelle, une tout petite chapelle…

L’inquiétude battrait son plein et quel est le politique « démocrate », le militant de gauche ou le journaliste qui oserait parler de liberté de culte ?

Imaginez qu’ils s’accaparent d’une tout petite crique sur le littoral pour que leurs femmes puissent se baigner en bikini sans être inquiétées ! …

C’est tout le monde, gouvernement et opposants compris,  qui verra dans ce fait une atteinte à la souveraineté nationale.

Au fait, n’imaginez rien, surtout pas, le lynchage risque d’endommager  votre cerveau au premier effort d’imagination, car ces choses-là ne s’imaginent pas dans les contrées où la haine a été enseignée sur les bancs d’école.

Tous les régimes arabes ont élevé un nationalisme arabo-islamique  odieux au rang du sacré.

Un nationalisme où bout la haine a un autre nom : le fascisme. Le pire, c’est qu’il s’exporte.

Djaffar Benmesbah

djaffar-benmesbah

Image de prévisualisation YouTube

Mots-clefs :, , ,

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Username14349 |
Bienvivrealahaiegriselle |
Lecrpe2015 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Photoshopfree7979
| Despetitspapiers
| Mon tour du web en 80 clics