Accueil, Nouveau, Politique, Réflexion, Société

Je suis.

Peut-on, en même temps, être « Charlie » , condamner l’attentat de l’hyper- casher, et être  anti Dieudonné?

image

Il y a une contradiction malsaine dans un débat qui prône une liberté d’expression à géométrie variable.

Pourtant  » le monde entier » s’est senti tout à coup solidaire en faisant marcher bras dessus bras dessous, le premier ministre Netanyahu, Le président Abbas, l’émir du Qatar, le président Turc et bien d’autres dignitaires dont le moins qu’on puisse dire sont loin de représenter des modèles de liberté démocratique.

L’humoriste Dieudonné qui devait se produire à guichets fermés au Quebec , s’est vu interdire d’entrée à l’aéroport de Montréal et a été refoulé vers la France par un douanier investi d’un pouvoir qu’aucun ministre fédéral ou provincial n’a osé prendre.

Dieudonné ne pourra donc pas faire son show au Quebec, qui accepte pourtant de laisser des extrémistes islamistes s’exprimer publiquement sans contrainte.

Le Canada , terre d’accueil et hospitalière , reçoit de nombreux individus en provenance de toutes les parties du monde. Canada généreux qui ouvre ses portes sans discrimination aucune en prêchant la liberté d’opinion, d’expression, de culte.

Les islamistes sont invités sur les plateaux de télévision, louent des salles de sport, organisent des conférences au vu et au su de tout le monde. Certains tiennent même des propos haineux sans être inquiétés.

Mais dès qu’il s’agit d’antisémitisme, un tollé retentissant bloque toute velléité de libre expression.

Me faut-il affirmer que je condamne sans équivoque l’ antisémitisme? Mais je n’entends aucune voix s’élever lorsque l’intégrisme islamiste s’incruste dans la vie publique québécoise.

La Shoah, certes, est un drame sur lequel nous devons nous incliner avec respect.tout autant que sur les victimes innocentes de la barbarie du Daesh qui traque les yezidis, les kurdes et autres minorités ethniques comme l’ont fait les nazis.

Mais ces peuples en voie de disparition sont les laissés pour compte de l’Humanité. Ils ne sont rien. Ils ne parlent pas. Ils souffrent comme ont souffert les Arméniens dont le génocide est encore nié par la Turquie.

Dieudonné est un humoriste dont le métier est de faire rire mais aussi réfléchir. Comme l’équipe de Charlie Hebdo intronisée au Panthéon des héros morts. Morts pour quoi? La gloire? L’antisémitisme? Les caricatures du prophète Mahomet? En tout cas morts bêtement pour avoir osé vouloir faire rire.

Dieudonné a-t-il été trop loin? Peut être! Mais n’est ce pas son fond de commerce depuis l’époque où, en compagnie de son complice ,juif , Elie Semoun, ils fustigeaient ensemble tout ce qui les inspiraient : les juifs, les arabes, les noirs, les québécois, les hommes, les femmes, l’église , la mosquée…et tout le monde riait. Certains diront: ce n’étaient pas des propos haineux, c’était de l’humour! Bizarrerie de la dialectique qui tente de nous faire croire que seuls les juifs sont capables de rire d’eux mêmes. Si d’autres le font, c’est au risque de passer pour des antisémites.

Les médias, étrange convergence , ont couvert l’arrivée de Dieudonné à l’aéroport comme si on allait appréhender un ex officier nazi recherché par toutes les polices de Nuremberg.

…. Puis je être Charlie et anti Dieudonné? Puis je écrire, parler, dessiner, critiquer en toute Liberté sans être contraint de subir le châtiment injuste d’un Goliath frondeur .

Aziz Farès

Mots-clefs :, ,

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Username14349 |
Bienvivrealahaiegriselle |
Lecrpe2015 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Photoshopfree7979
| Despetitspapiers
| Mon tour du web en 80 clics