Accueil, Mémoire, Nouveau, Réflexion

Mémoire vivante

Ils s’en vont, ces amis de toujours sans qu’on ait eu le temps de tout leur dire. Qu’on les aime, qu’ils sont nos frères , nos sœurs, nos complices. Ils s’en vont en nous laissant dans le silence de ces mots que nous n’avons pas su leur dire.images-9

Et lorsqu’ils sont partis nous réalisons soudain que nous les avons côtoyé presque chaque jour sans nous rendre compte du bonheur de les savoir si proches.

A ceux et celles qui nous ont quitté , et à ceux qui sont encore  » ici » , je veux dire toute mon affection. Le virtuel est parfois plus réel mais nous persistons à l’ignorer.

Aziz Younsi, Mustapha Abdessadok, Salim Kouachi sont encore vivants et il ne faut pas que notre mémoire les range dans la case de l’oubli.

A ceux et celles qui vaillamment gardent le cap de la vie, je veux dire aussi qu’ils sont mes amis(es) mes frères mes sœurs.

Image de prévisualisation YouTube

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Username14349 |
Bienvivrealahaiegriselle |
Lecrpe2015 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Photoshopfree7979
| Despetitspapiers
| Mon tour du web en 80 clics