Nouveau, Réflexion, Société

Corps à corps.

Je me demande si nous ne sommes pas dans les extrêmes.images

D’un côté le voile (hidjab, burqa, djilbab…) qui cache, assombrit, dissimule «ce corps qui obsède», de l’autre, cette exhortation à la liberté d’être ce que l’on veut, habillé, voire nu.

Du point de vue de la morale et de la liberté, je ne vois aucun inconvénient à exhiber son propre corps, propriété exclusive non pas du père ou du fils ou du saint esprit mais de la personne qui revendique sa liberté.

Il nous faut chercher plus loin et aller au-delà de la «représentation» de «ce corps que je ne saurai voir», «corps du délit, corps invisible», combat corps à corps que l’on tient à distance, désir enfoui comme une offense et une sanction auto-infligée.

Qui est victime ?

Pourquoi ce corps si convoité est-il aussi effrayant ? Peut-être justement parce qu’il est convoité comme une propriété qui ne nous appartient pas.

Le viol est latent, sournois, obsessif, et le sein nu met à nu une détresse insupportable. Pourtant, de nombreuses civilisations dans le passé et non des moindres, ont glorifié le corps.

Ce n’est donc pas, me semble-t-il, une question de liberté ou de modernité ou de combat d’arrière-garde, mais plutôt le sens qu’une société veut se donner. Puritanisme, timidité, ouverture…

Tous ces mots mettent en évidence une crainte, celle de mourir et de ne plus exister.

Mort symbolique à travers la négation de l’Autre. Mort de l’Autre qui donne l’illusion de vivre.

La réflexion, je le pense, est plus complexe et si nous la réduisons à une opposition d’extrême, nous prenons le risque de nous éloigner des véritables motivations qui génèrent ces tensions, et, malheureusement, des réactions virulentes qui obligent à concentrer une énergie sur un problème secondaire mais qui occupe toute la place et nous éloigne de notre essence.

Les hommes et les femmes sont égaux?

Nous en sommes toujours au niveau de l’interrogation !

Un beau credo, qui dans une réalité déformée, prend un sens opposé.

Aziz Farès

(in Le Soir d’Algérie du 27 Aout 2014)

Mots-clefs :,

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Username14349 |
Bienvivrealahaiegriselle |
Lecrpe2015 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Photoshopfree7979
| Despetitspapiers
| Mon tour du web en 80 clics