Accueil, Nouveau, Réflexion, Société

Inquiétude

Kamel Daoud se fend d’un article particulièrement incisif  à propos des chouyouks, imams et autres autorités auto proclamées Unknowndétentrices du savoir absolu en matière de religion, de fetwa et autres autorisations à jeûner ou non, prier, aimer, caresser …roter…

Faut il choisir entre le mieux et le pieux? pourrions  nous être cloué au pilori?

Faut il obéir à des prescriptions que de nouveaux prophètes distribuent comme des confettis?

Le football est donc devenu la nouvelle religion d’une nation qui ne parvient plus à exprimer sa voix à travers des urnes.

Footballeurs qui hésitent entre gagner un match et gagner une place au paradis dans l’espoir que les hourris remplaceront les hourras.

C’est vrai; Kamel Daoud nous a habitué à plus de modération dans des textes cependant mordants. A-t-il été trop loin ? Je ne le pense pas.

Il a exprimé une inquiétude prémonitoire.

Si nous persistons à nous voiler ( la face et les fesses) dans un réflexe honteux, nous risquons presque à coup sûr de nous enfermer dans un piège que les  » employés d’Allah » refermeront vite.

Alors , nous aurons tout notre saoul pour prier sur un sort contre lequel  l’Envoyé  d’Allah, le Très Haut, s’était élevé.

Car c’est bien de cela dont il s’agit: S’élever, le plus haut possible.

Sans intercesseur ni censeur.

Avec la justesse de sa propre conscience.

Mots-clefs :, , ,

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Username14349 |
Bienvivrealahaiegriselle |
Lecrpe2015 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Photoshopfree7979
| Despetitspapiers
| Mon tour du web en 80 clics