Accueil, Nouveau, Politique, Réflexion

Le clan des Algériens

Dans les premières années post indépendance, les espoirs de 9 millions d’Algériens( pas plus!) étaient réels car ils Unknown-1s’appuyaient sur la dynamique d’une Révolution qui avait catalysé les énergies en ne comptant que sur le potentiel humain.

Le pétrole, à ce moment-là, ne représentait pas l’enjeu qu’il est devenu et l’agriculture nourrissait des citoyens qui découvraient la Liberté.

Mais très vite, «le clan de Siciliens » clan extra muros s’est emparé du pouvoir relançant un combat qui venait pourtant de s’achever dans la douleur.

Combat fratricide cette fois qui opposait l’est à l’ouest , les kabyles aux arabes, les religieux aux laïcs, les francophones aux arabophones laissant sur la route la majorité berbérophone qui aujourd’hui encore tente de se faire entendre à Ghardaïa.

Ce clan de l’ouest a rapidement été évincé par celui de l’est avec à sa tête Houari Boumedienne. Ainsi durant 15 ans, le triangle BTS a fait taire toutes les voix en nous faisant croire que les malheurs de l’Algérie étaient causés par des « chaouis à la tête dure» . Une injure à une population prise en otage.

Le retour aux affaires de Abdelaziz Bouteflika a fait basculer le centre de gravité du pouvoir vers l’ouest et tout le monde à présent invoque et fustige «le clan d’Oujda» considéré comme maffieux, corrompu et incompétent.

Il est intéressant de noter qu’il a fallu faire appel à un « sudiste» pour dénoncer la dérive qu’aurait provoquée les officines issues d’un autre clan.

A la veille d’une élection qui résonne comme une derbouka fêlée, des voix jusque là muettes s’expriment pour nous demander de nous rallier à leur panache multicolore.

Des candidats- lièvres assermentés ont publié leurs programmes; je les ai tous lu. J’ai aussi lu les commentaires et les déclarations  d’anciens responsables qui nous disent que le système est en panne , que nous sommes à un tournant , que nous devons nous reprendre en main et même Saïdani nous dit que l’armée ( qui l’a intronisé) est responsable de la gabegie….

Il y a, je le reconnais, parfois de bonnes idées dans ces programmes . Mais comme chacun le sait : les promesses n’engagent que ceux et celles qui y croient!

Ces propositions manquent toutefois d’un élément essentiel : la sincérité,  mais surtout elles ne portent aucun rêve.

Le Manifeste pour une contre-élection publié par Mustapha Benfodil, loin des contraintes partisanes mais surtout loin des clans et des rivalités régionales construites comme des remparts, nous montre qu’une nouvelle voie est ouverte au clan des Algériens.

Pour lire le Manifeste cliquez ici

Mots-clefs :, ,

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Username14349 |
Bienvivrealahaiegriselle |
Lecrpe2015 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Photoshopfree7979
| Despetitspapiers
| Mon tour du web en 80 clics