Accueil, Nouveau, Politique, Réflexion

Le Lobby Hurleur.

César ou Alexandre, Napoléon ou Poutine, Boumedienne ou Clinton, ont tous un point commun: avoir été adoubé par les services de sécurité. CIA, STASI, KGB, SM, MIE… le lobby sécuritaire est toujours puissant et fait et défait les rois et les présidents. Parfois avec douceur à travers des élections souvent contestées, d’autres fois dans la violence avec au mieux une « démission » forcée , au pire  une balle dans la tête.Unknown-1

Ce lobby qui oeuvre dans l’ombre et l’opacité totale pour des raisons évidentes vient soudain d’être mis à nu ( du moins en apparence) par un individu sorti de la poche revolver d’un clan qui est près à sacrifier un pays entier pour garder un pouvoir qu’il estime lui revenir de droit.

Ce qui est particulièrement grave et même gravissime, ce sont les propos publics tenus par Amar Saïdani qui entend ainsi devenir le « hérault » de ses maitres.

Grave ! en fait , à bien y réfléchir, pas tant que ça.

Ce que dit le SG du FLN est  un secret de Polichinelle étalé depuis des années sur la place publique et au kahwa du coin.

Saïdani s’est piégé lui même en croyant s’attaquer directement à une cible qui a depuis longtemps changé son centre de gravité.

il suffirait d’une pichenette pour que cet individu soit relevé et expédié manu militari dans son douar d’origine sans qu’il ait pu dire un mot de plus.

Mais non! Il parle et dit assumer ses propos  » à titre personnel!! » Ah! Première rétractation!,

Ce que Saïdani ne sait pas malgré le poste prestigieux qu’il occupe, c’est qu’il peut continuer à brailler, crier et hurler comme un forcené, le véritable centre de décision est toujours invisible et ce qu’il voit n’est qu’une image virtuelle qu’il croit être vraie.Unknown-2

Cette kherdja d’un arriviste transformé en parvenu de la politique ne fera pas bouger d’un iota le Général ou les colonels qui , et cela est une constante, ont appris à se taire.

Saïdani tente de « les faire parler ». En a-t-il les moyens? Bien évidemment non! Mais sa démarche exprime l’ inquiétude d’officines, dont il se fait le porte parole, qui tentent de percer le mystère du Pouvoir Algérien qui échappe à toute connaissance.

Le Lobby Hurleur, dont Amar Saïdani fait partie, n’a jamais pu percer le logiciel du micro processeur qui fait fonctionner l’Algérie. Alors il Hurle. C’est sa fonction!

Mots-clefs :,

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Username14349 |
Bienvivrealahaiegriselle |
Lecrpe2015 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Photoshopfree7979
| Despetitspapiers
| Mon tour du web en 80 clics