Accueil, Mémoire, Nouveau, Politique, Réflexion, Société

Légende

Noureddine Khelassi a bien raison de poser la question : » Boumedienne est-il vraiment mort »?.Houari_Boumediene's_Portrait

Nous sommes dans la légende. Si mourir  » les poches vides » est un critère de bonne gouvernance, c’est se complaire dans le souvenir d’un âge révolu pendant lequel l’algérien était privé de voyager et attendait ( patiemment ) la clé du bonheur dans les villages socialistes.

Boumedienne s’est emparé du pouvoir sur un coup d’état et l’a conservé jusqu’à sa Mort. Cela constitue la Réalité du Pouvoir. Ses  « réalisations » ( nationalisations, école fondamentale , entreprises nationales, contrôle strict des libertés individuelles et verrou sur les médias… ont contribué à tétaniser la dynamique révolutionnaire pour faire entrer , de force, l’Algérie dans un moule trop étroit.

Son ministre des Affaires Étrangères a montré les véritables ambitions d’un homme dépassé par l’Histoire.

Une Société déstructurée,malade, ne peut donner naissance à un mythe à moins d’une action souterraine perverse.

Mots-clefs :, ,

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Username14349 |
Bienvivrealahaiegriselle |
Lecrpe2015 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Photoshopfree7979
| Despetitspapiers
| Mon tour du web en 80 clics