Accueil, Mémoire, Nouveau, Politique, Société

Ah! quelle était verte ma vallée… de la Soummam!

-l-algerie-c-est-la-france-declare-le-ministre-mitterrandalgerie-« L’Algérie, c’est la France! »….François Mitterrand n’était pas encore président de la république lorsqu’il prononça cette phrase qui aujourd’hui encore fait sonner le tocsin des âmes en peine.

Image de prévisualisation YouTube

Un autre François, décidément, en remet une couche en s’abritant derrière le bouclier de l’humour à un euro.

En fait je me moque complètement de ce que peut penser le président français. Je ne suis même pas choqué.

Par contre ce qui me choque profondément ce sont les  » réactions » disproportionnés de l’Algérie souterraine, pas souveraine.

L’Algérie qui élève la voix et demande que la France officielle présente des excuses.

35 millions de concitoyens qui semblent s’être enfin accroché à quelque chose de palpable et qui revendiquent le droit à la dignité.

Soit!

je vais aller plus loin encore et demander à nos gouvernants de s’excuser pour ce demi-siècle de turpitudes, de violences gratuites, d’assassinats politiques, de détournement de biens publics, de mainmise totalitaire sur les richesses nationales, de destruction systématique et organisée de l’Ame algérienne particulièrement à travers une éducation qui n’a de nationale que le nom, de détournement de la religion à des fins bassement politiques, de la mise sous séquestre des femmes, fillettes, obligées de se voiler comme si cela exprimait une valeur, du contrôle de la pensée par des apparatchiks incultes, sous fifres d’un orchestre qui joue une partition improvisée.

Des excuses pour ce million et demi de martyrs ( votre chiffre officiel!), ces 200 000 victimes du terrorisme islamiste abject, cette démobilisation de l’Algérien pour  » la chose publique », cette opacité sur des élections toujours truquées et cette propension à vouloir coute que coute se maintenir au pouvoir en se ridiculisant mais surtout en ridiculisant tout un peuple qui tente de se rattraper à la bouée d’une qualification au Mundial.

35 millions qui après avoir joué le rôle de sélectionneur des « fennecs »  se prennent pour le ministre des affaires étrangères.

35 millions de présidents qui se laissent gouverner comme des moutons dociles et iront sagement demander un visa…

Ah! quelle était verte ma vallée… de la Soummam!

Mots-clefs :, ,

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Username14349 |
Bienvivrealahaiegriselle |
Lecrpe2015 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Photoshopfree7979
| Despetitspapiers
| Mon tour du web en 80 clics