Accueil, Nouveau, Réflexion, Société

Le culte

Le culte dans Accueil dscf3522ug5-300x225

Qu’est ce qui pousse à clamer, haut et fort, comme une évidente certitude: » Un seul héros, le Peuple! ».

En ayant la prétention de se vouloir démocratique, ce slogan « révolutionnaire » a franchi sans vergogne les limites de la démagogie.

Il fut en même temps question du « culte de la personnalité », autre illusion qui affirmait combattre toute forme de leadership.

« Le culte », (raison) d’être de toutes les compromissions, a rapidement été érigé en dogme infaillible qui assurait être porté par une « légitimité révolutionnaire », a été emportée par une forme plus intransigeante en se voulant incontestable.

Le culte de l’argent, tabou durant 3 décennies, s’est installé à la vitesse de la lumière pour nourrir des appétits féroces.

Pour cela tout a été employé; la ruse, la dépravation des moeurs, l’abandon de traditions millénaires, la corruption, la gabegie, autant de moyens mis au service d’un culte qui se disait infaillible en mettant à l’index le Culte de la science , des arts, de la musique, de la littérature, creuset de civilisations exceptionnelles qui se sont effacées en laissant de vagues traces dont il faut déchiffrer le sens.

Ce fut donc le moment de s’emparer de la religion comme on prend les armes. Combat inégal. Combat biaisé. Combat truqué. Combat mortel.

Peut-on encore ( invoquer) la religion alors qu’elle a été détournée de son Essence en faisant dériver les âmes et les consciences vers des rivages hostiles ? Barques de fortune, radeaux fragiles portés sur une mer que l’on disait tranquille qui pourtant avait su transporter des hommes courageux, conquérants, guerriers, marchands partis à la découverte du Monde.

Religion des Pères métamorphosée en religion du pire dont la seule évocation représente un irritant, allergène fatal que les ( nouveaux)  » gardiens du temple de l’ignorance  » brandissent comme la seule, l’unique vérité ( petit v), pasdarans auto-investis du pouvoir quasi divin qui proclament décrets, fetwas, et oukases sans aucun discernement.

Culte de l’ignorance pourtant vaillamment combattu avec pour seul viatique un mot, un seul, porteur de toutes les espérances: Lis!

Lis! Ou tais toi en ouvrant tes oreilles. Il sera alors peut être possible de discerner l’Essence des mots  » profit et prophète » qui se confondent pour offrir un ersatz de paradis sur Terre.

Aziz Farès

Mots-clefs :, , ,

Une réponse à “Le culte”

  1. Le 4 octobre 2013 à 22 h 49 min Idir Ait Mohand a répondu avec... #

    Je dois dire que je m’y perds dans ces histoires de cultes qui me rendent ding ! « Il n’y a pas pire esclave que celui qui se croit libre alors qu’il ne l’est pas ». « Ainsi parlait Zarathoustra » est cette parole qui nous est parvenue depuis l’antiquité. Comment expliquer que la parole d’un mortel, décomposé depuis la nuit des temps, puisse être toujours d’actualité si ce n’est ce culte de la personnalité que d’autres ont façonné et diffusé pour les peuples, ces seuls « hérauts » de toutes les compromissions.

Ajouter votre réponse

Username14349 |
Bienvivrealahaiegriselle |
Lecrpe2015 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Photoshopfree7979
| Despetitspapiers
| Mon tour du web en 80 clics