Mémoire, Nouveau

Une fresque

Par Soulef BISKRI.

De nouvelle en nouvelle, Nora Sari raconte des tranches de vie, déterre des traditions oubliées, dépoussière des habitudes altérées par le temps. Son récit est inspiré du propre vécu de sa famille élargie. Et la petite fille de sept ans, qu’elle était en 1952, devient le témoin d’une époque où il était difficile de transiger avec les us et coutumes.
Pour sa première œuvre littéraire, « Un Concert à Cherchell » éditée chez l’Harmattan, Nora Sari fait revivre, dans un style romancé, les us et coutumes de Cherchell, sa ville natale, en alternant de temps à autre avec ceux d’Alger.

(lire la suite ici)

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Username14349 |
Bienvivrealahaiegriselle |
Lecrpe2015 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Photoshopfree7979
| Despetitspapiers
| Mon tour du web en 80 clics