Nouveau

Société civile et politique

Auteur:  Zahir Farès.

L’on emploie très souvent le terme de société civile en lui donnant le sens de ce qui ne relève pas de la démocratie reprèsentative ou de régime parlementaire dans lequel la souveraineeté populaire délègue ses pouvoirs à des représentants. L’on voit alors un amalgame de concepts liès à une profusion d’associations qui dans bien des cas sont les obligés de l’Etat par les subventions qu’elles reçoivent quand elle ne le sont pas de partis politiques.

Une association répond necessairement à un probléme rencontré par ses membres dans la vie quotidienne et elle se charge d’apporter des solutions. Elle peut être locale regionale et enfin nationale . mais son domaine d’intervention peut être verticaleou horizontale. ses modes d’action sont mutiples mais ce qui les distinguent de partis politiques qui concourrent à l’expression de la volonté populaire leur base est corporatiste ou encore par leur objet la défense et l’illustration des interêts particuliers.Enfin, elles sont soumises lorsqu’elles sont subventionnés à un contrôle de l’ETAT.

Les difficultés d’interprétation naissent lorsqu’elles bénèficient d’une reconnaissance Etatique de leur utilité publique. Le jeu auquel elle sont souvent tentées consiste à prendre en charge des missions asssurées par le service publique au nom de l’intéret général, et de leur efficacité. je vous présente aujourd’hui une analyse sur les origines du concept ou encore que la société civile » ne saurait être réduite a la vie associative

VEN 5 JUI 2013

Mots-clefs :

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Username14349 |
Bienvivrealahaiegriselle |
Lecrpe2015 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Photoshopfree7979
| Despetitspapiers
| Mon tour du web en 80 clics